Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /htdocs/wp-content/themes/barta/functions.php on line 73
RDC :  Le projet de construction du port en eaux profonde de Banana sera bientôt soumis au conseil des ministres - KinActu
KinActu

RDC :  Le projet de construction du port en eaux profonde de Banana sera bientôt soumis au conseil des ministres

RDC :  Le projet de construction du port en eaux profonde de Banana sera bientôt soumis au conseil des ministres

Au cours d’une séance de travail, le premier ministre a procédé, ce jeudi après midi, à l’examen du projet de construction du port d’eaux profondes de Banana.la dite séance s’est ténue avec la participation des ministres de transport et voies de communication, Didier Mazengu, du portefeuille Clément K’wete ainsi que le président de la commission de suivi du dit projet, Siméon Munganga.

Pour le ministre de transport et voies de communication, ce projet devrait être réévalué avant d’être soumis au conseil des ministres.

 » la nécessité de la mise en place d’une équipe technique, sous l’autorité du chef du gouvernement, pour évaluer les quelques aspects spécifiques de ce grand projet avant de le soumettre au conseil des ministre.  » a-t-il soutenu.

En 2017, la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (« PPLAAF ») a été approchée par des lanceurs d’alerte ayant suivi les négociations entre le gouvernement de la République démocratique du Congo (« RDC ») et l’exploitant portuaire Dubaï Port World (« DPW ») concernant la construction à Banana du plus grand port en eau profonde de RDC. Après qu’au moins un des lanceurs d’alerte ait dénoncé à sa hiérarchie un contrat qui lui paraissait illégal, les lanceurs d’alerte ont choisi de prendre contact avec PPLAAF afin de les aider à révéler comment les négociations se sont déroulées.

A la demande des lanceurs d’alerte, leur anonymat est ici préservé. Les faits, les explications et les documents tel que présentés par PPLAAF ont été donnés par les lanceurs d’alerte eux-mêmes. PPLAAF n’a pas altéré leur témoignage.

Selon certaines sources en mars 2018, le contrat que s’apprêterait à signer le gouvernement de la RDC et DPW pour la construction et l’exploitation du port de Banana est supposé créer une structure de sociétés permettant l’enrichissement personnel de personnes politiquement exposées, dont le Président congolais Kabila (président à l’époque ).
L’ensemble des négociations serait également entaché de faits de corruption autour d’un projet qui doit s’élever à plus d’un milliard de dollars US.

Romero Ngbengo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *